[Track] Roys Peak Track, ou comment prendre de la hauteur

Pour le deuxième article de la série sur les tracks de Nouvelle-Zélande, nous filons du côté de Wanaka. Située dans l’Otago, à côté du lac éponyme (et quatrième lac de Nouvelle Zélande), Wanaka offre une multitude de divertissements, de la pèche à la randonnée, en passant par le ski l’hiver et le parapente l’été. La Roys Peak Track elle, nous emmène sur les hauteurs de cette charmante bourgade, histoire d’élargir un peu le panorama…


Roys Peak Track, s’élever pour apprécier au mieux le panorama

En Nouvelle-Zélande, il n’y a pas beaucoup de hauts sommets comme on pourrait en retrouver en France. Le paysage est certes plus cabossé, mais moins haut. Après, cela se ressent dans le dénivelé des tracks qui peuvent surprendre tant parfois cela est raide (nous y reviLake Wanakaendrons avec le Mount Peel). Le Roys Peak culmine à 1 578 mètres d’altitude et vous offre un panorama englobant Wanaka, son lac, les sommets environnants et le Mount Aspiring. N’espérez pas ici croiser beaucoup de vie sauvage, à une exception près : les moutons. Il y en a partout, ils accompagnent votre montée de leurs bêlements. L’avantage, c’est que vous vous sentez vraiment au pays des kiwis et ses quelques 40 millions de moutons.

La récompense se trouve plutôt en haut, contrairement à l’Abel Tasman Coast Track. Wanaka est déjà jolie d’en bas, mais d’en haut cela vaut vraiment le détour. Entre le bleu cristallin du lac, et les différentes teintes des collines environnantes, on se croirait directement intégré dans une photo aux couleurs légèrement trop saturées, pour le plaisir des yeux !

Roys Peak Track : Tout ce que vous devez savoir sur la randonnée en elle-même

Au niveau de la track en elle même, il vaut mieux bien s’informer que partir tête baissée. Premièrement, sachez que ce sentier traverse des terres privées, et qu’il est fermé du 1er octobre au 10 novembre du fait de l’agnelage. Ne partez pas dans cet intervalle sous peine de devoir rebrousser chemin assez rapidement.

La randonnée en elle même prend de 5 à 6 heures en moyenne, mais les prévisions du DOC étant généralement assez larges, vous pouvez tabler sur moins suivant votre condition physique. Pour notre part, nous avons mis 3h30 de marche (sans compter les pauses), 2 heures pour aller au sommet et 1h30 pour en redescendre. Comptez 16 kilomètres aller/retour, avec un retour qui se fait par le même chemin. Il est possible de crapahuter un peu plus en arrivant vers le sommet, d’autres sentiers étant visibles du sentier principal.

Roys Peak Summit

Nous sommes passées entre les gouttes avec beaucoup de chance

Vérifiez bien la météo aussi, la Nouvelle-Zélande est connue pour être capricieuse de ce côté là, et il serait dommage d’arriver la haut sous le brouillard et la bruine et de ne voir que ses pieds.

Enfin, sachez que le chemin est relativement raide (mais il y a pire) et monte tout le temps. Le DOC classe cette track dans les marches faciles, à condition d’être bien équipé (chaussures notamment). Le chemin en lui même est bien visible et entretenu, impossible encore une fois de s’y perdre. Pensez aussi à prendre de quoi vous couvrir arrivés en haut, le changement brutal de température n’est pas rare, d’autant plus quand on prend de la hauteur.

Accessibilité  Tout public
 Coût Gratuit
 Temps 3 à 6 heures
 Distance  16 kilomètres
 Paysage  Montagne / Bush / Panorama sur l’immense lac Wanaka
 Fréquentation  Du monde au début, moins sur la deuxième moitié de la track

C’est clairement la track à faire dans les alentours de Wanaka. Il en existe des plus faciles et moins longues (Comme la Rocky Mountain), mais le panorama est moins gratifiant. Dîtes vous qu’en partant relativement tôt, vous aurez fait cette marche sans même vous en rendre compte. N’hésitez plus, enfilez vos chaussures, et montez !

Un commentaire

  1. Ping :[Track] Rakiura track, la great walk du bout du monde (Stewart Island) | Frogs Trotters

Laisser un commentaire