[Flore] Le Kauri Tree, roi de la forêt

Comment parler de la Nouvelle-Zélande sans s’attarder un petit peu sur les espèces natives qui constituent son patrimoine naturel ? Si la Nouvelle-Zélande peut – parfois – paraitre moins exotique que sa voisine australienne, elle n’en demeure pas moins exceptionnellement riche en espèces qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Commençons cette série avec l’inévitable Kauri, majestueux arbre qui règne en maitre sur les forêts du pays.


Qui est ce Kauri que l’on ne peut pas manquer ?

Aussi appelé Kaori (phonétiquement, c’est comme ça qu’on le prononce) ou Agathis australis, cet arbre fait partie des conifères et ne se trouve que sur l’île du nord de la Nouvelle-Zélande. Est-ce le plus grand arbre qu’on puisse trouver dans le monde ? Non, les sequoias raflent la mise, cependant le diamètre de son tronc est impressionnant, pouvant atteindre les 10 mètres (pour une hauteur de 50 mètres)Kauri tree

On estime, grâce à la découverte de fossiles, que les Kauris jalonnent la Nouvelle-Zélande depuis 220 millions d’années. Ils étaient d’ailleurs largement répartis, mais ils ont subi – comme de nombreuses autres espèces – les méfaits de la déforestation. Aujourd’hui, on estime que seuls 4% des Kauris ont survécus à l’hécatombe.

C’est d’autant plus dommageable qu’un arbre met 800 ans à se développer, pour une espérance de vie atteignant les 2000 ans. A l’heure actuelle, il est possible de voir des arbres âgés d’un millier d’années, de quoi donner le tournis.

L’histoire du Kauri

Avec l’arrivée des colons, le Kauri a été largement exploité pour diverses raisons. Sa résine pouvait servir d’allume-feu, mais elle fût aussi exploitée en joaillerie (comme l’ambre) et en ébénisterie (vernis). Dans les derniers cas, c’est le copal issu du Kauri (sève fossilisée) qui a servi à la conception des produits industriels. Les troncs ont aussi servis à la conception de mâts de bateau, du fait de leur résistance et de leur forme.

Cette sur-exploitation des ressources a fait chuter la présence de cette essence de 12 000 kilomètres carrés avant 1820 à 480 kilomètres carrés aujourd’hui.

De nos jours, l’espèce est menacée par une maladie , le Phytophthora taxon Agathis de son nom pompeux. Elle est avant tout propagée par les randonneurs, d’où l’importance de se servir des pistolets désinfectants mis à disposition au départ des randonnées. Cette maladie attaque les feuilles et les branches et conduit à la mort de l’arbre à terme.

Comment voir les Kauris ?

Étant donné leur caractère statique (en même temps…), il n’est pas difficile d’apercevoir cet arbre mystique, à condition de se trouver dans les régions où il subsiste encore. Le Coromandel et le Northland sont deux endroits où il est relativement facile de s’en approcher, d’autant plus dans la forêt de Waipoua, qui abrite le plus grand de tous.

Des randonnées mises en place spécialement pour les voir permettent d’apprécier la taille impressionnante de cet arbre tout en ne nuisant pas à son développement. Car s’il paraît très imposant, ses racines n’en demeurent pas moins très fragiles et doivent être préservées. A ce titre ne sortez pas du sentier balisé, qui d’ailleurs est généralement construit en passerelles. Ces directives peuvent sembler dérisoire, d’autant plus que l’arbre n’est pas encore menacé, mais il en va de la responsabilité de chacun de ne pas contribuer à leur déforestation.

Le DOC s’emploie à protéger l’espèce par des mesures en amonts, mais aussi par la protection des jeunes pousses et la création de réserves leurs permettant de s’épanouir sans danger.


Pour ce premier article sur les espèces endémiques de Nouvelle-Zélande, nous ne pouvions pas ne pas nous intéresser au Kauri. D’une taille majestueuse et d’un diamètre impressionnant, il ne passe pas inaperçu dans la forêt. Malgré sa taille il est cependant fragile et nécessite que chacun prenne ses précautions pour ne pas endommager ses racines. 220 millions d’années qu’il règne en maitre ne peuvent et ne doivent pas être mises à mal par quelques randonneurs non concernés.

Laisser un commentaire